Diese Seite ausdrucken

Tourisme spatial – le loisir élitiste des milliardaires, critique



Tourisme spatial - critique - entreprise Space X - milliardair Elon Musk



L’entreprise spatiale américaine SpaceX a annoncé le tour de la lune en 2018 – pour les touristes spatiaux qui peuvent se le payer. Selon le chef de SpaceX, Elon Musk, ce voyage « offre la possibilité, pour la première fois depuis 45 ans, de retourner aussi loin dans l’espace et de voyager plus vite et plus loin à l’intérieur de notre système solaire ».

Les articles que l’on peut lire à ce sujet, représentent un étrange mélange entre une admiration illimitée de la technologie, le culte des héros ainsi qu’une croyance dans le progrès qui en réalité, représente surtout un retour vers des temps anciens et féodaux.

A une époque du changement climatique, de l’extinction de nombreuses espèces d’animaux et de plantes et la fin des ressources énergétiques, ce tourisme élitaire de milliardaires est carrément pervers, même s’il trouve parfaitement sa place dans notre époque folle !

Le tourisme spatial contribue à la destruction de l’environnement et du climat. Le tourisme spatial est le passe-temps pour le pour-cent le plus riche de la population mondiale (70 millions de personnes qui dispose d’autant d’argent que les 99% restants réunis). A un moment où 795 millions de personnes souffrent de malnutrition au niveau mondial, il se pose la question si la recherche dans le domaine du tourisme spatial constitue une activité raisonnable. Ceci dit, face à toutes les crises mondiales, le « tourisme spatial » constitue aussi un sujet qui divertit agréablement des grands problèmes de notre époque…

Texte: Axel Mayer, directeur du BUND (fédération pour la protection de l’environnement) et conseiller communal à Emmendingen
Traduction par: Eurojournalist(e)



Tourisme spatial – le loisir élitiste des milliardaires, critique














Richtig wichtig! Ihnen gefällt diese Seite? Legen Sie doch einen Link:
<a href="http://www.bund-rvso.de/tourisme-spatial-critique.html">Tourisme spatial – le loisir élitiste des milliardaires, critique </a>

Weitersagen
Delicious Twitter Facebook StudiVZ

Dieser Artikel wurde 210 mal gelesen und am 12.3.2017 zuletzt geändert.